Homicae

Tytalus

Description:
Bio:

Nom : Homicae de Tytalus.
Taille : 1m77.
Yeux : Gris.
Cheveux : Noirs.
Âge apparent : 40 ans.
Maison : Tytalus.
Parens : Foetida de Tytalus.
Tribunal d’origine : Tribunal du Rhin.
Art ou domaine de prédilection : Perdo.
Sceau du Mage : la pièce dans laquelle il se trouve semble vieillir de dix ans. Cet effet, purement visuel, se dissipe rapidement et n’affecte pas les objets magiques, ni les êtres vivants (encore que les bouquets de fleurs vivantes puissent faner prématurément). Homicae lui-même voit son teint pâlir plus qu’à l’accoutumée.

Ce mage à l’accent abominablement teuton est définitivement originaire du Tribunal du Rhin et a passé une partie importante de son apprentissage au sein de Durenmar, l’Alliance la plus ancienne de l’Ordre et Domus Magnus de la Maison Bonisagus. Son parens Foetida de Tytalus est un mage puissant et qui fut jadis respecté, mais qui fait l’objet depuis quelques années (qui pré-datent sans doute votre naissance !) d’accusations plus ou moins formulées de crimes hermétiques. En fait, vous aviez sans doute déjà entendu parler de Homicae lui-même avant de le rencontrer comme lui aussi soupçonné (mais pas inculpé cependant) de satanisme, de détournement de recherches hermétiques et d’autres infractions au Code plus ou moins graves.

Sur le plan magique, Homicae est un mage entièrement consacré à l’Art du Perdo et dans une moindre mesure, ceux du Corporem et du Vim. Il se revendique, visiblement non sans raison, d’une tradition combattante, aussi à l’aise au maniement de l’épée qu’à l’usage de la magie, et qui contrairement aux autres membres de sa Maison a renoncé aux aspects les plus subtils du conflit tels le débat et l’intrigue pour se tourner vers l’affrontement physique. Courageux et même provocateur, il n’en est pas moins respectueux à l’égard de ceux qui sont parvenus à la maîtrise de domaines plus subtils. En somme Homicae reconnait la force avant tout sous toutes ses formes. C’est également un individu prompt à des colères passagères mais effrayantes, et d’une méfiance frisant la paranoïa (cette méfiance ne s’applique cependant pas à ses frères mages de l’Alliance !). Solitaire, il peut se passer des semaines sans que vous ne le croisiez dans l’Alliance, jusqu’à se demander s’il est bien là ou parti en voyage. Notamment, vous n’avez pas souvenir de l’avoir vu prendre un seul repas en votre compagnie. Pour autant, Homicae est un homme discret et respectueux de vos propres habitudes, qui ne cherche que rarement querelle à ses sodalis, et uniquement s’il estime que ses propres privilèges sont bafoués. Il est clair qu’il préfère mille fois la compagnie de ses frères mages à celle des vulgaires, qu’il abhorre.

Physiquement, Homicae n’a pas grand chose d’un mage : il se balade volontiers en cotte de mailles complètes, complémentée d’un heaume intégral, de gants renforcés et d’un surcot de cuir épais. Il porte au côté une épée longue et attachée à son dos une espadon, et c’est sans doute dans cet attirail que vous l’avez rencontré pour la première fois.
Au sein de l’Alliance, dans les moments de calme relatif comme par exemple lors des conseils, Homicae se vêt volontiers de noir, mais dans des tenues sobres et peu extravagantes.
Lorsqu’il voyage seul hors des territoires environnant l’Alliance, Homicae porte souvent des bandages, d’épais vêtements amples et sombres, et une cloche bruyante : il se fait alors passer pour un lépreux afin d’éviter d’avoir commerce avec les vulgaires.
Homicae fait bien 1m77, ce qui est fort grand dans l’Europe Mythique, et il a la carrure, les épaules et l’attitude du guerrier. Ses cheveux sont noirs et courts, ses yeux perçants semblent avoir vu mille horreurs, son teint est pâle (surtout après avoir lancé un sort) et son air sinistre et renfrogné. Ce n’est, on peut le dire, pas un grand communicant …
Homicae possède également une particularité physique inhabituelle : une dentition impeccable, ce qui même pour un nanti est chose rare à cette époque. Son haleine notamment est souvent légèrement mentholée. Ce détail n’aura pas été visible tout de suite, car vous l’aurez compris sans doute, Homicae n’est pas homme à souvent rire, et jamais en même temps que les autres.

Il a précédemment appartenu à une autre Alliance de Printemps, l’Aurore, située près de Foix, qui a hélas périclité récemment.

homicae_of_tytalus_by_donighal-d9s3d16.jpg

Homicae

L'Alliance des Deux Rives Yrmgarld Yrmgarld